Date - Septembre X784

 

 :: Royaume de Fiore :: Est de Fiore :: Shirotsume :: Guilde de Phantom Lord Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une ombre dans les ténèbres (Ft. Akuma)

Maître de Phantom Lord
avatar

Fiche de personnage
Points d'XP:
0/2000  (0/2000)
Crystas: 0
Joyaux: 1
Maître de Phantom Lord
Dim 13 Mai - 20:25







Compte-rendu du Personnage

[État actuel] : , .
[Sorts en cooldown] : .
[Plage de dégâts] : 6-8 (base : 5-7).
[Distance maximale en un tour] : 30 mètres
[Passif] : [Ombre vivante], [Poumons fragiles]

Statistiques d'actions

Social
- 13/20 - Charme 1/10, Commandement 5/10, Persuasion 6/10, Renseignement 5/10.
Force - 8/20 - Constitution 2/10, Combativité 4/10, Masse 1/10, Technique 5/10
Agilité : 14/20 - Discrétion 7/10, Equilibre 3/10, Vitesse 5/10, Souplesse 3/10
Éducation - 7/20 - Estimation 3/10, Magie 4/10, Nature 2/10, Ville 2/10
Initiative : 14/20 - Perception 5/10, Réflexes 4/10, Témérité 2/10, Anticipation 7/10

Inventaire

[Faux en cuivre] : Faux obtenue lors de son exil dans un désert. Augmente la plage de dégâts de 1-1.
[Potion de soin] x1 : Rend deux points de vie à la consommation.

Maîtrise

[Shadow Magic] : 5/10
[Faux] : 1/3
[Sound Magic] : 2/10




Une ombre dans les ténèbres


Cry.




Dans ces ruines, j’étais dedans, ma faux qui avait tranché un ver qui était mort. J’étais assoiffé de sang, la faux que je portais avait du sang dégoulinant jusqu’au sol, on pouvait donc comprendre que j’avais combattu beaucoup de vers pour qu’elle soit ainsi. On pouvait voir un champ de mort, des dizaines de vers étaient à terre, ne bougeant plus, des grandes entailles qui étaient visible. Il y avait un tel massacre que le périmètre était souillé par le sang de ces monstres ignobles, mais cela ne me faisait rien. J’avais besoin de me débarrasser de tous ces vers pour reconstruire ma guilde, je ne pouvais pas les laisser se balader dans les ruines de ma guilde tranquillement, il était de mon devoir de tous les exterminer.

Je venais de me mettre à bouger quand tout d’un coup, je commençais à entendre cette voix que je détestais à un plus haut point, cette voix que je redoutais tant et qui me faisait perdre mes moyens. Cette voix qui ne faisait que se répéter dans ma tête à chaque fois, me rappelant mon passé que je tentais de fuir par tous les moyens, je me demandais si cela allait durer jusqu’à ma mort. Cette voix me rappelant ma faiblesse, me faisant comprendre que j’étais différent des autres, que je n’allais être compris par personne, que personne ne pouvait subvenir à mon bonheur.

Tu resteras faible, Aiden.

Je me tenais la tête, cette fois-ci, j’en avais marre et c’était à ce moment qu’un ver était apparu, à ce moment où j’étais faible. Je n’avais pas conscience qu’il était en train de venir vers moi, j’étais en train de crier pour ne plus entendre cette voix qui me faisait un mal de crâne. Je me relevais pour ensuite essayer d’esquiver son attaque, je n’étais pas en mesure de pouvoir l’attaquer vu mon état, mais je devais faire ce que je pouvais être capable de faire en ce moment.

Je me demandais pourquoi j’étais si seul, pourquoi m’étais-je coupé du monde, la peur d'être lié à une personne ? Peur d'être trahi ? Dans ces ruines, j’allais enfin pouvoir donner des réponses à des questions que je me posais, je pensais que ma venue dans ces ruines était nécessaire pour en ressortir plus puissante émotionnellement. Je n'avais pas utilisé ma magie et c’était pour la simple et bonne raison que je ne me sentais pas encore prêt à l’utiliser dans un combat. Au plus profond de moi, je me sentais faible, comme si je pouvais perdre contre un puissant adversaire, surtout ceux exploitant mes faiblesses. Je voulais redevenir celui que j’étais, celui qui n’avait peur de rien, ces ruines, j’allais enfin pouvoir lâcher tout ce que j’avais sur le cœur et me soigner.
 


Revenir en haut Aller en bas
Lux Aeterna
avatar

Fiche de personnage
Points d'XP:
0/3000  (0/3000)
Crystas: 54
Joyaux: 10
Lux Aeterna
Lun 14 Mai - 2:30







Compte-rendu du Personnage

[État actuel] : Standard.
[Sorts en cooldown] : None.
[Plage de dégâts] : 10-12
[Distance maximale en un tour] : 50 mètres.
[Passif] : [Mal de mer], [L'éclat de l'arrogance], [Nox], [Éclair Jaune]

Statistiques d'actions

Social : 10/20 - Charme 6/10, Commandement 1/10, Persuasion 6/10, Renseignement 1/10.
Force : 14/20 - Constitution 4/10, Combativité 1/10, Masse 5/10, Technique 8/10
Agilité : 13/20 - Discrétion 1/10, Équilibre 1/10, Vitesse 9/10, Souplesse 6/10
Education : 10/20 - Estimation 1/10, Magie 9/10, Nature 3/10, Ville 1/10
Initiative : 13/20 - Perception 5/10, Réflexes 5/10, Témérité 6/10, Anticipation 1/10

Inventaire

[Joyaux] : 10.
[Potion de soin] : Rend deux points de vie à la consommation.

Maîtrise

[Holy Lux] : 10/20.
[Arts Martiaux] : 3/3 ▬ Maîtrise Innée.








Une ombre dans les ténèbres.


Ruines de Phantom Lord.





Le visage exposé de notre énergumène blondinette était assiégé, assailli par les rayons ardents et perçants de l’astre solaire qui s’immisçaient dans la piteuse chambre, s’avérant être le lieu de résidence du jour du Kazoku. Sa paupière gauche alla lentement s’entrouvrir avant de se clore quasiment immédiatement, puissamment éblouie par la luminosité inattendue de la pièce. Après de longues secondes de lutte, Akuma parvint finalement à enfin utiliser correctement et selon l’usage qui était le leur, les deux perles d’or lui servant d’yeux. La fine couverture de laine qui recouvrait son corps nu abritait également la carcasse inerte, inconsciente d’une belle et jeune femme. Après un ou deux mouvements un peu trop agités lui provoquant de puissantes douleurs crâniennes, le blond se rendit vite compte que la cause du sommeil plus que profond de la demoiselle à ses côtés était très certainement le surplus d’alcool que tous les deux devaient avoir dans le sang. Sans réellement prêter attention à cette dernière, le mage noir se redressa, faisant ainsi grincer bruyamment le lit bas de gamme en bois dans lequel il était jusqu’alors affalé. D’un bref coup d’œil, il balaya la pièce du regard, découvrant ainsi une chambre digne de n’importe quelle auberge de Fiore, rien de bien fou, néanmoins, à la vue du bordel omniprésent et de l’état très incertain de la couchette, le membre du grimoire se rassurait en se disant qu’il avait probablement rentabilisé sa nuit. Un sourire niais se figea sur son visage tandis que son attention se porta sur la fenêtre et plus précisément sur l’extérieur. Comme il avait pu le remarquer, le soleil était déjà haut dans le ciel, les rues laissaient transparaitre un brouhaha permanent, il n’y avait que peu de doutes, l’après-midi devait déjà être bien entamée. Fort peu décidé à régler un supplément voire même à régler une quelconque somme d’argent tout court, notre blondinet machiavélique se hâta de s’habiller, enfilant un manteau de vagabond par-dessus ses vêtements habituels avant de déserter la chambre. Interpellé par le propriétaire de l’établissement, le mage de lumière s’empara d’un sandwich fait maison qui ferait office de petit-déjeuner, précisant que la charge des règlements pécuniers pour la location nocturne et le repas seraient à la charge de sa compagne abandonnée et encore clouée au lit. Un véritable gentleman, n’est-ce pas… ?

Il était difficile pour Akuma de se remémorer les souvenirs de la veille, pourtant, peu de temps lui suffirent à reconnaître le paysage de Shirotsume, une ville un peu déchue de par la réputation décadente de la guilde locale, Phantom Lord, désormais ruinée et détruite. En réalité, depuis qu’Hadès et l’aéronef de la guilde avaient quitté Fiore, le Kazoku profitait d’une liberté pleine et assumée pour vaquer à ses occupations, accomplir faits et méfaits en son seul nom ou encore simplement pour savourer les plaisirs que le statut de puissant lui offrait. Sa dernière rencontre avec un membre de la guilde remontait à plusieurs semaines de cela, en la personne d’Azuma et ce, en terre capitale de l’illégalité, le Havre-Noir de Sin. Enfin bref, revenons-en à Shirotsume, localisation imminente de notre lumière. Cette cité, de par les faits évoqués précédemment, se vidait petit à petit de sa population. Elle restait une agglomération conséquente de Fiore, mais il était déplorable de voir une si belle localité se dépeupler par la faute de l’incapacité d’une guilde. Commençant une marche hasardeuse, Akuma laissa échapper un soupire exagéré, presque agacé de la situation. Cela n’avait pas vraiment pas de sens, il n’avait d’accroches ni matérielles ni morales ici, et pourtant…

D’ailleurs, puisqu’il n’avait pas la moindre idée de la raison qui avait pu l’amener en ces terres, le Kazoku prévoyait de tuer le temps, justement, en allant faire un tour du côté des ruines de ladite guilde. Mine de rien, le blondinet s’avérait être un véritable érudit de la magie et si la déchéance d’une guilde pouvait lui permettre d’obtenir divers grimoires, manuscrits ou même des objets lui permettant d’élargir ses connaissances et bien, il n’avait alors aucune raison de ne pas saisir cette chance. Qui plus est, Phantom Lord était, par le passé, dotée d’une très bonne réputation. Un groupe alors dirigé par un ancien membre des dix mages saints, représentants de la puissance magique Fioréenne. La longue cape sombre qui servait de manteau coupe-vent à notre criminel lui permettait également de cacher son identité aux yeux de tous et cela, grâce à la large capuche dont elle disposait. Une fois son anonymat assuré, le mage lumineux entama sa traversée vers les décombres visés.

Le temps de trajet fut relativement court, le Kazoku ne s’était pas pressé mais n’avait pas pris son temps non plus et puis la distance entre le centre-ville et ce bâtiment ruiné était très largement abordable. La réalité des lieux étonna quelque peu le blondinet, à dire vrai, il ne s’était pas attendu à un champ de ruines si vaste. Cette guilde avait beau être l’une des plus puissantes de Fiore par le passé, se retrouver face à ces immenses vestiges fit bêtement sourire l’illégal. Plus la surface était grande, plus la chance qu’il avait de ne pas repartir les mains vides était grande. Enfin, c’était du moins la façon dont il envisageait la chose. Restait alors à espérer que le défunt Maître José ou l’un de ses disciples eurent acquis des biens notables et intéressants. Pénétrant un peu plus en ces lieux, Akuma remarqua rapidement un détail étrange : la présence anormalement grande de cadavres de vers hideux. Tous semblaient avoir été exterminés de la même façon, par la même main, la même arme. Un véritable massacre qui avait de quoi faire naître des hauts le cœur aux individus les moins aguerris. De par ce fait, l’attitude du membre de la guilde maîtresse de l’Alliance de Baram changea instantanément. Sa méfiance s’aiguisa de même que sa soif d’action s’éveilla. Il n’y avait pas pensé plus tôt, mais il était évident que s’il avait eu, lui-même, l’idée de venir inspecter ces gigantesques débris, et bien… d’autres peut-être avaient eu la même idée. Machinalement, son poing se referma, se resserra violemment. Continuant de suivre la trace des vers morts jonchés sur le sol, il arriva assez vite à percevoir divers échos, ceux de pas lourds et de cris perçants.

La Kazoku ne cherchait pas réellement à faire dans la discrétion, après tout, il se fichait de pas mal de la ou des personnes sur lesquelles il pouvait tomber. La peur ou la réticence n’étaient pas des sensations qu’il éprouvait généralement. Avançant fièrement, son champ de vision finit par accueillir une silhouette humaine mais pas que. De toute évidence il s’agissait de la source des échos entendus plus tôt, c’était de lui, puisqu’il semblait s’agir d’un homme, qu’émanaient les hurlements resonnant un peu partout. C’était également lui qui paraissait être à la source de l’extermination massive des vers dentelés. Et bingo, en parlant de vers, le jeune homme semblait s’être perdu dans sa folie au point de ne même pas remarquer ou de remarquer bien trop tard l’arrivée imminente d’un ennemi agressif. La distance séparant le mage noir du coq hurleur ambulant n’était pas si importante, deux douzaines de mètres voire peut-être un peu plus, en somme, rien d’insurmontable pour un être aussi puissant et élégant que ne l’était le Kazoku, héhé. D’une ruée rapide et soudaine, le blondinet se propulsa en direction de l’homme et du ver prêt à atteindre sa cible. Profitant de l’inertie de son mouvement, Akuma déclencha un puissant coup de pied ascendant, débutant à ras du sol, qui frappa de plein fouet la monstruosité, la projetant à vitesse grand V contre un obstacle quelques mètres plus loin, ce qui eut pour effet la désintégration de cette dernière en plusieurs parcelles sanglantes et visqueuses.

Sa large capuche recouvrait toujours une bonne partie de son visage, cachant ainsi son identité, bien sûr, mais entravant logiquement et partiellement sa vue. Il lui était donc difficile pour Akuma, pour l’instant, de se faire une idée très précise sur le physique de l’individu se tenant à quelques pas de lui. S’époussetant brièvement, le criminel incognito finit par se frotter les mains, signe d’un travail proprement accompli, puis, il se racla la gorge virilement avant d’interpeller son compagnon improvisé.

« Oy, j’sais pas ce qui te fait disjoncter comme ça mon gars, mais j’ai une sacrée migraine, alors si on pouvait éviter les cris inutiles… »  

Pas peu fier de son intervention, le mage noir fut quand même rappelé à l’ordre par une brutale envie de vomir qu’il réprima non sans écœurements. Bouger aussi vite et aussi subitement, ça n’était certainement pas la meilleure chose à faire pour un homme n’ayant toujours pas fini de décuver de sa soirée alcoolisée de la veille…

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume de Fiore :: Est de Fiore :: Shirotsume :: Guilde de Phantom Lord-