Date - Septembre X784

 

 :: Royaume de Fiore :: Nord de Fiore Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mission rang "E"] Dans la gueule du loup [PV Akuma|Aiden|Maddigan]

Vif Argent
avatar

Fiche de personnage
Points d'XP:
0/1000  (0/1000)
Crystas: 10
Joyaux: 10 000 (Change)
Vif Argent
Dim 13 Mai - 22:26







Compte-rendu du Personnage

[État actuel] : /
[Sorts en cooldown] : /
[Plage de dégâts] : 7-9 avec [Solaris] et 6-8 sans arme (base 2-4)
[Effet spécial d'attaque automatique] : Saignement avec [Solaris]
[Passifs actuellement fonctionnels] : Point faible, Peur sociale
[Passifs actuellement activés] : Aucun
[Distance max parcourue par tour en combat] : 50 mètres (Vitesse 9/10)

Statistiques d'actions

Social : 3/20 - Charme 1/10, Commandement 2/10, Persuasion 2/10, Renseignement 2/10
Force : 15/20 - Constitution 4/10, Combativité 4/10, Masse 2/10, Technique 9/10
Agilité : 15/20 - Discrétion 1/10, Équilibre 2/10, Vitesse 9/10, Souplesse 7/10
Education : 7/20 - Estimation 6/10, Magie 1/10, Nature 1/10, Ville 3/10
Initiative : 12/20 - Perception 4/10, Réflexes 4/10, Témérité 4/10, Anticipation 4/10

Inventaire

[Joyaux] : 10000 (change)
[Solaris] : Épée personnelle forgée par son père en cadeau. Ce nom a été donné en référence au Soleil, dans l'espoir que son fils sorte de sa propre ombre et s'ouvre au monde. C'est aussi, je cite, "pour changer un peu de la Lune et de la froideur du style Âme d'Argent".
=> +1-1 lorsqu'elle est équipée et utilisée.

Maîtrise

[Épée] : 3/3 ~ Maîtrise innée







Dans la gueule du loup


Personne ne serait assez con pour tomber dans ce piège... Sauf les curieux voulant en connaître le but !





           



SOUVENIR

Un type louche a écrit:
Grande chasse au trésor ! Avec le plus grand chasseur de trésor de tous les temps ! Seuls les plus belles mages et les plus puissants sorciers peuvent participer à cette grande expédition !

La calligraphie de l'affiche aurait fait vomir n'importe quel amateur de littérature. Quant à l'emplacement, il était encore moins bien indiqué. Il coulait de source que cette annonce fût un piège. Pas même d'autres informations sur le trésor. Difficile de faire plus amateur. L'avis d'Ayke était clair sur cet évènement, tout comme la phrase qui traversa sa pensée.

Pfffff... Faudrait vraiment être débile pour y aller sérieusement...

Néanmoins, si la véracité des propos n'existait pas, cette affaire s'avérait tout de même très étrange : qui préparerait un piège de la sorte ? Il était impossible de prendre les gens pour des abrutis à ce point. L'auteur ne pouvait être aussi naïf. Cela n'avait simplement pas de sens. À quoi bon tendre un piège mal fait à des crétins ? Que pourrait-on tirer d'eux ? À l'inverse, si la supercherie était correctement réalisée, les gens n'y verraient que du feu. À moins que ce ne fût une mauvaise blague de grand enfant, ce qui semblait improbable, le vicieux avait délibérément choisi de mettre l'embuscade en évidence. Dans quel but se faire passer pour le roi des imbéciles ?

La première idée qui vint à l'esprit du mercenaire fut la possibilité d'attirer les personnes sensées et droites. Celles-ci se diraient que l'éventuel malfrat se montrait très stupide et viendraient avec confiance, préparées à gérer une attaque. Or, cela annihilerait également leur méfiance quant au danger. Un ennemi intelligent passant pour un débile pourrait aisément les surprendre et détruire leur confiance à cause de l'excès de zèle desdits gens sensés. Ainsi, une fois le moral des "chercheurs de trésors" détruits, ces derniers demeureraient totalement vulnérables et finiraient par perdre - puis éventuellement mourir - le combat.

Cette déduction était toutefois une banalité, l'organisateur avait donc sûrement prévu que quelqu'un l'anticipe. De ce fait, il maintenait une longueur d'avance. Cependant, à l'idée que des innocents se fassent bêtement avoir et malgré son absence d'héroïsme, le mercenaire ne pouvait passer son chemin sans culpabiliser.

"..."

Ayke soupira.

PRÉSENT

Le jeune homme atteignit finalement ce qui semblait être la forêt indiquée, malgré un temps incalculable de recherches à cause de son sens de l'orientation pour le moins discutable. Il était conscient de risquer sa vie; peut-être vainement, pour des gens peut-être déjà morts, ou peut-être suffisamment forts pour s'en sortir sans aide. De toute façon, la vie ne lui importait que bien peu et cela s'avérait être une force dans ce contexte. En effet, Ayke n'agissait donc pas comme quelqu'un voulant se sauver coûte que coûte et contrait donc toutes ces fameuses menaces de morts ou autres mesures adverses potentielles. Cela surprendrait donc le coupable et laisserait, avec un peu de chance, une ouverture défensive à exploiter.

Toutefois, malgré ce raisonnement, Ayke restait sur ses gardes. Il y avait bien peu de chances qu'il fût à la hauteur pour affronter le responsable peu importe les surprises qu'il recelait. Peu confiant, il s'enfonça dans les bois à un rythme soutenu. Tous ses sens restaient en alerte, afin que sa modeste perception détecte le moindre signe suspect de la présence d'autrui. N'ayant jamais eu l'occasion d'utiliser le moindre Aethernano de sa vie, il ne risquait pas de repérer d'éventuelles autres personnes grâce à ses capacités magiques. Inversement, à moins d'avoir des compétences aiguisées dans le domaine, il n'était probablement pas simple de percevoir quelqu'un avec si peu d'Aethernanos malgré son potentiel égal à celui des mages.

Il était impératif de trouver l'organisateur ainsi que de définir ce qu'il prévoyait et pourquoi.


Dernière édition par Ayke Soulsilver le Dim 1 Juil - 13:03, édité 2 fois (Raison : Correction stats)
Revenir en haut Aller en bas
Lux Aeterna
avatar

Fiche de personnage
Points d'XP:
0/3000  (0/3000)
Crystas: 54
Joyaux: 10
Lux Aeterna
Mar 22 Mai - 4:44







Compte-rendu du Personnage

[État actuel] : Standard.
[Sorts en cooldown] : None.
[Plage de dégâts] : 10-12
[Distance maximale en un tour] : 50 mètres.
[Passif] : [Mal de mer], [L'éclat de l'arrogance], [Nox], [Éclair Jaune]

Statistiques d'actions

Social : 10/20 - Charme 6/10, Commandement 1/10, Persuasion 6/10, Renseignement 1/10.
Force : 14/20 - Constitution 4/10, Combativité 1/10, Masse 5/10, Technique 8/10
Agilité : 13/20 - Discrétion 1/10, Équilibre 1/10, Vitesse 9/10, Souplesse 6/10
Education : 10/20 - Estimation 1/10, Magie 9/10, Nature 3/10, Ville 1/10
Initiative : 13/20 - Perception 5/10, Réflexes 5/10, Témérité 6/10, Anticipation 1/10

Inventaire

[Joyaux] : 10.
[Potion de soin] : Rend deux points de vie à la consommation.

Maîtrise

[Holy Lux] : 10/20.
[Arts Martiaux] : 3/3 ▬ Maîtrise Innée.








Dans la gueule du loup.


Nord de Fiore.





Le mois de Septembre avait atteint sa deuxième quinzaine, bien entamé mais pas encore achevé, il camouflait probablement encore bien des surprises pour notre mage à la chevelure d’or. Plusieurs jours plus tôt, le doré avait fait une halte dans la belle ville de Shirotsume avant de faire une rencontre pour le moins intéressante au sein des ruines de l’ancienne Phantom Lord. Depuis le départ d’Hadès, d’Ultear et de l’aéronef magique de la guilde, Akuma profitait de sa pleine liberté pour vagabonder à gauche et à droite de Fiore sans réellement penser au pourquoi de ses déplacements. Puisque le grimoire était actuellement en stand-by, l’illuminé ne disposait d’aucune attache ni même d’aucune réelle responsabilité vis-à-vis de sa guilde, ses agissements étaient alors le pur fruit de ses envies, ses désirs et ses caprices. Pour le coup, ces derniers jours, le Kazoku ne représentait pas la guilde noire au sommet de l’alliance de Baram, mais lui et uniquement lui. Pour en revenir à l’instant présent, le mage lumineux avait, après son escapade à l’est de Fiore, posé ses bagages au nord du pays, profitant encore quelques temps du climat doux de fin d’été qui berçait le territoire.

La nuit avait été courte et couteuse en énergie à en juger par l’état de la pièce dans laquelle se réveillait notre criminel. Un sommeil bien peu réparateur certainement troublé par les fortes quantités d’alcool encore présentes dans l’organisme du mage noir mais aussi dans celui de la jeune demoiselle dormant profondément à quelques centimètres de lui seulement. Elle aussi était certainement épuisée par la boisson du démon ingérée en grande quantité la veille et par l’effort physique colossal dont elle avait dû faire preuve. Enfin bref, l’illégal se redressa lentement de son piteux lit de bois, ne manquant pas de faire grincer le meuble assez fort pour alerter tous les environs de son réveil. Bien heureusement, ce raffut ne fut pas suffisant pour tirer la jeune femme des bras de Morphée. Akuma avait beau être un vrai gentleman, il devait avouer qu’il n’avait vraiment pas envie de voir sa compagne d’un soir s’éveiller avant qu’il n’ait pu se tirer comme un lâche. A y repenser, il n’était peut-être pas si gentleman que ça, finalement… Dans un long et pénible soupire, le blond attrapa ses vêtements et les enfila rapidement et grossièrement. Quittant dans le plus grand silence et la plus totale discrétion la pièce, il arriva furtivement au rez-de-chaussée de l’auberge dans laquelle il avait séjourné, rez-de-chaussée dans lequel il croisa le tenant de l’établissement, désireux de récupérer son paiement. La suite de l’histoire semble évidente, pourtant, il parait nécessaire de la raconter. Attrapant l’une des pâtisseries servies en guise de petit déjeuner, le Kazoku ne manqua de préciser à son interlocuteur que tous les règlements pécuniers étaient à la charge de sa conquête encore paisiblement endormie à l’étage, quel homme n’est-ce pas… ?

Comme toute bonne auberge Fioréenne, on y retrouvait un tableau des quêtes disponibles dans les alentours. La réalité faisait que notre blondinet n’avait pas réellement de quoi occuper sa journée. Même si les maux de tête engendrés par le surplus d’alcool encore dans son sang le rebutait dans l’idée de se lancer dans quelque chose d’héroïque, il lui fallait renflouer ses caisses pour pouvoir continuer de vivre tranquillement, vivre sans commettre le moindre méfait en tout cas. Attrapant la première affiche qui lui tombait sous la main, le membre de Grimoire Heart quitta l’endroit, le morceau de papier chiffonné dans l’une de ses mains et son encas du matin dans l’autre. Le ciel était d’un bleu azur, troublé par quelques nuages par ci par là, pas de quoi nommer cela un mauvais temps, loin de là. La légère brise était agréable tant les températures restaient hautes, en somme, nous étions en plein dans une petite journée estivale agréable comme la majorité des gens les aimaient. D’un air détendu et loin de culpabiliser de sa mauvaise action précédente, notre magicien déambula quelques minutes à travers le petit village qui abritait l’endroit où il avait passé la nuit et tout cela en dégustant avec passion sa collation. Ce ne fut au final qu’après une dizaine de minutes de marche que le mage d’or daigna enfin lire plus attentivement l’affiche précédemment obtenue. Déroulant le papier à moitié plié et à moitié déchiré, Akuma se rendit rapidement compte de la vraie nature de la mission qu’il s’était assigné… Une calligraphie douteuse, un énoncé foireux et piège prévisible à cent mille kilomètres… D’un haussement d’épaules, le Kazoku élimina tous ces détails pour enregistrer dans son esprit l’emplacement indiqué sur l’annonce et s’y diriger.

L’explication ou plutôt les explications à cette attitude désinvolte pouvaient être nombreuses. Dans un premier temps, le mage noir avait rapidement éludé la possibilité d’un piège tendu par un bon à rien, ce à quoi il n’aurait aucun mal à répondre tant la confiance qu’il avait en ses capacités était raccord avec l’évidence de sa puissance actuelle. Seconde possibilité, ce piège était un traquenard plus réfléchi que ce dont il avait l’air et avait été mis en place par quelqu’un qui savait un minimum ce dans quoi il se lançait. Mais là encore, l’égo surdimensionné du blondinet faisait qu’il ne pouvait entrevoir une hypothèse dans laquelle il perdrait contre un tel individu. Pire même, son esprit se montrait pragmatique et décelait de l’utile dans tout cela. Si cette possibilité était avérée et que l’individu derrière tout ça n’était pas qu’un simple guignol finalement, alors il y avait de fortes possibilités que sa capture voire sa mort mène le Kazoku à une prime. Restait encore à maintenir le statut incognito dans lequel il prospérait depuis plusieurs semaines, après tout, Akuma restait un criminel reconnu et recherché, il ne devait donc pas trop jouer sur le fait qu’il avait jusqu’ici eu la chance de ne pas s’être fait démasquer. Troisième possibilité, moins probable, celle d’une blague d’enfants, à dire vrai, ce scénario ci n’avait rien d’intéressant ni dans son déroulement ni dans sa récompense… Autant l’éliminer, donc. Enfin, dernière potentialité, celle absolument impossible, impensable, celle qui faisait de cette annonce une annonce véridique et cachait donc une véritable chasse au trésor. Quoiqu’il pouvait en être, presque tous les scénarios possibles pouvaient mener le membre du grimoire à ce qu’il recherchait : des joyaux. Que ce soit de façon honnête ou non, légale ou pas, la finalité de cette journée devait l’amener à une chose : se remplir les poches.

Après une route sans encombre, Akuma accéda à l’orée de la forêt qui semblait être le lieu de ralliement et de départ de la prétendue chasse au trésor. L’avantage de toute cette mission-gag était certainement l’absurdité même de la situation. Tenant à rester discret vis-à-vis de sa criminalité, le Kazoku voyait en cette mascarade une bonne occasion de pérenniser son anonymat puisqu’en effet, il y avait, a priori, bien peu de chances pour qu’un mage noir de la guilde noire la plus puissante du pays se cantonne à une tâche aussi ridicule. M’enfin, pénétrant la forêt sans réellement prêter attention à ce qui l’entourait, l’illégal ne daigna même pas enfiler sa capuche pour masquer son visage et continua son chemin vers l’épicentre de la zone verte, à la recherche d’un peu d’action. La traversée un peu plus sauvage des bois ne manqua pas de provoquer quelques haut-le-cœur chez le damné, pas loin de refourguer son petit-déjeuner à dame nature, merci dame alcool. Approchant petit à petit du point clé de cette mission, le doré se rendit vite compte d’un oubli. Un petit oubli naturel qui le mena à un soupire puis à un sourire, oui, cette envie pressante imprévue et imminente ne manqua de décocher un petit rire solitaire au blond qui, sans la moindre gêne, s’isola près d’un arbre pour y déballer son engin et se laisser aller à ce soulagement salvateur. La zone précise du rendez-vous n’était vraiment pas loin, il ne restait plus qu’à espérer qu’aucune mauvaise surprise ne vienne interrompre notre idiot d’or dans son pipi sylvestre. Cette situation retraçait assez concrètement l’idée du danger potentiel que se faisait le Kazoku à propos de la situation dans laquelle il baignait… Une énergumène qui n’avait pas la moindre idée de quand se tenir sur ses gardes et qui estimait n’avoir rien à craindre ni de cette forêt, ni de cette quête. Ça ne pouvait pas mal tourner, n’est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume de Fiore :: Nord de Fiore-